La presse parle de nous

Claustrophobia, Les mystères de Da Vinci

Le gameplay déployé sans cette première quête parisienne est typique des jeux Claustrophobia. Un peu de réflexion bien dosée et toujours logique, mais surtout beaucoup de manipulations et d’interaction avec l’environnement de jeu !

Claustrophobia, c’est à la fois le précurseur et le plus gros acteur du marché des escape games en Russie.

Quand la première enseigne de Moscou a débarqué, en décembre 2012, elle ne savait pas encore qu’elle allait refiler le virus des jeux d’évasion à tout le pays ! Recenser l’ensemble des rooms de « Phobia » disponibles en Russie donne le vertige : on en compte 119, dont 54 rien que dans la capitale (données arrêtées au 4 avril 2017). Depuis sa création, la marque a également ouvert des salles un peu partout dans le monde, de New York à Amsterdam, en passant par Andorre et Milan…